navigation

Mélancolie 4 juin, 2010

Posté par infrep61laigle dans : poésie , commentaires desactivés

Mélancolie

  

Il fait gris

Le soleil est parti

Mon enfance me hante Alors je chante 

  Ces airs qui m’ont bercé 

Durant ma vie passée J’exorcise mon chagrin 

En repensant à ce qui est bien   

Je suis mélancolique De cette époque magique 

Que mon enfance fût Je suis mélancolique 

De cette époque perdue   

 Antoine   

Le printemps

Posté par infrep61laigle dans : poésie , commentaires desactivés

LE    PRINTEMPS   

    

La palette de couleurs du printemps  Arrivent les différents coloris sortent de terre Le violet comme la violette 

Le rouge comme le coquelicot 

Le jaune comme la jonquille 

Le rose comme la rose 

Le blanc comme le muguet 

Le bleu comme les bleuet 

En orange comme chrysanthème 

Poème

Posté par infrep61laigle dans : poésie , commentaires desactivés

Poème

Imprévisible personne

tout est pareil

quand ça donne

il faut regarder le soleil.

  

Sur la plage

on regarde

les enfants qui rient

et une personne qui crie.

  

Aujourd’hui il pleut

Je suis arrivé en retard

moi j’ai peur

des petits canards.

Poème

  

J’ai mal au cou

je veux pas travailler

cette douleur fait mal partout

chez moi je voudrais rester

  

Le temps aide pas

on peut pas rester comme ça

qui vient le soleil

j’aime pas les abeilles

  

France c’est un pays beau

Portugal aussi

j’aime les deux trop

mais je suis pas d’ici

Jeune de banlieue

Posté par infrep61laigle dans : poésie , commentaires desactivés

Jeune de banlieue 

  

         

  

  

  

  

                                              Jeune de cité 

au cœur marqué 

au passé troublé 

aux bêtises répétées   

  

  

  

  

  

  

  

Visage masqué voire figé 

A la vie expérimentée 

Aux amis souvent restreints   

Tête baissée au regard félin 

  

  

  

  

  

  

  

  

A l’avenir serein 

Blocs , toujours dégradés et enfumés 

Au rêve éventé voire dessoudé 

La vie de cité est vachement cool quand tu sais la dompter    

                                                        

  

M.J 

Clémentine et Jérémy

Posté par infrep61laigle dans : poésie , commentaires desactivés

Clémentine

    

Tu es la plus belle lapine que j’ai jamais vue. Tu étais si belle que quand je t’ai vue je t’ai voulu. 

Même si tu m’as coûté chère. Tu es très douce, et tu me demandes  toujours des câlins. 

Clémentine je t’aime et pour la vie entière. Personne pourra nous séparer. je t’aime  ma chérie 

    

              

Jeremy

    

Celui que j ‘ai connu le 7/01/2010, Damien et Romain m’appellent à 21h35 en me disant on peut passer il y a notre pote avec nous je leur dit oui moi et Jeremy on a discuté et je suis vite tombée sur son charme lui pareil. Le samedi 20/03/2010 on a été à une soirée et Jeremy et moi on s’est regardé et en fin de soirée on a dansé sur un slow on s’est regardé dans les yeux et on s’est embrassé depuis samedi on sort ensemble j espère que ça va durer car on s’aime mais il y a toujours des gens pour casser les couples…je t’aime Jeremy 

     

amour perdu

Posté par infrep61laigle dans : poésie , commentaires desactivés

Il ma fallu une seconde pour t’aimer

 

Mais il me faudra plus d’une vie pour t’oublier  La seule chose qui me peut faire sourire, c’est l’espoir L’espoir que tu me reviennes à moi car tout est noir 

Depuis notre séparation tout est noir

Et je sombre dans le désespoir

Car les jours passent et ta beauté

Ne m’éclaire plus

Ce grand feu dans mon cœur a disparu

Et sache que depuis ton départ

Pleurer est ma seule idée    

  

poème de Bruno

Posté par infrep61laigle dans : poésie , commentaires desactivés

POEME DE BRUNO

    

IL VA QUITTER SA FAMILLE POUR PRENDRE LE BATEAU

  

AUX PORT DE MARSIELLE CAR IL EST ENGAGE  COMME MARIN SUR UN TROIS MATS POUR LE TOUR DU MONDE 

  

C EST SON REVE D ENFANT QU IL LAISSE DOUCEMENT MIJOTER

LA MER ET CA SERA DE BELLES HISTOIRES A RACONTRE A  SES AMIS

QUAND IL RENTRERA CHEZ LUI DE  CE BON VOYAGE

  

Cancer

Posté par infrep61laigle dans : poésie , commentaires desactivés

Cancer

  Chaque jour chaque nuit 

Je me bats pour ma survie Je me sais condamné 

Mais ne cesse de lutter   

Jamais je n’aurais dû allumer la première A présent en toussant je le sais 

Il ne me reste qu’à pleurer En maudissant la dernière 

  Je suis atteinte du cancer 

Je ne suis pas la première Mais espère être la dernière 

A périr De cette maladie qui fait tant souffrir 

  Pour ne pas finir comme moi 

Ne l’oubliez jamais Ne commencez jamais à fumer 

     Antoine                      LE 25/03/2010

le pressoir |
Divine comédie |
icirachel |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | aunepassante
| Bienvenue au poulailler
| MOUSSAOUISOFT